FAQ’s

Q. Faut-il d’abord chercher une maison, ou trouver une école pour nos enfants ?  Qu’arrive-t-il si nous trouvons une maison dans une région, mais pas d’école et vice versa ? Est-ce que les impôts sont les mêmes partout?

tax-property-school

R. Ce triangle éternel démontre ce à quoi la plupart des personnes venant s’établir en Suisse doivent faire face. La réponse est simple: Le taux de logements vacants en Suisse est beaucoup plus faible qu’aux Etats-Unis, Royaume-Uni ou bien qu’en France par exemple. Ces dernières années, la communauté internationale a fait pression sur toutes sortes de ressources locales – même si la qualité de vie ici reste très élevée, cela a conduit à une pénurie de places dans les écoles, l’évolution en terme de logistique et de transport et des choix parfois difficiles à faire. Nous vous suggérons qu’avant de faire quoi que ce soit, nous discutions en détails tous les besoins de votre famille, tels que:
• Est-ce que l’un d’entre vous, ou les deux travaillera en Suisse?
• Si oui, travaillerez vous en Suisse ou la Suisse sera uniquement votre résidence et votre travail s’effectuera à l’étranger ?
• Avez-vous des enfants ? Si oui devront-il aller à l’école ici? Seront-ils toujours scolarisés en Suisse ou suivront-ils une école à l’étranger pendant un certain temps?
• Êtes-vous délocalisés en Suisse dans le cadre d’une institution/entreprise internationale ou comme individu?
• Devez-vous régulièrement vous rendre vers une destination locale?
• Devez-vous vous rendre régulièrement à l’aéroport?
• Allez-vous acheter une autre résidence, par exemple pour faire du ski?
• Combien de temps passerez-vous en Suisse?
• Avez-vous une première idée pour le choix d’une localité dans quelle région? Pourquoi pensez-vous cela?
•  Serez-vous à la recherche d’un accord fiscal préalable ou payerez-vous l’impôt sur vos revenus?
Ce n’est qu’après avoir discuté de toutes ces questions avec vous que nous pourrons vous guider sur les points mentionnés sur le triangle éternel, à savoir : Maison/Ecole et impôts.

Q. Y’a-t-il une différence selon le canton où j’habite? J’ai entendu dire qu’il y avait trois principaux cantons en Suisse occidentale?
R. Il y en a en fait plus que cela, bien que ces trois soient les plus recherchés par notre clientèle internationale. Il peut y avoir une grande différence sur divers aspects selon le canton que vous habitez. Nous pourrons en discuter lors de notre premier rendez-vous.
Q. Pourquoi les maisons en apparence sont-elles si chères ici? Est-ce un bon investissement?
R. Les belles propriétés sont très chères en Suisse romande à la fois proches du lac et des montagnes; peut-être même comparables à celles localisée au centre de Londres. Cette situation reflète la pénurie de type anglo-saxon et la taille du logement ainsi que la demande des acheteurs.  Les ventes de maisons peuvent parfois prendre plus de temps ici, mais elles sont toujours vendues à des personnes qui sont prêtes à payer le prix! Cependant, les taux d’intérêt sont très bas en comparaison avec les normes internationales. Les hypothèques peuvent être de longues durées. De ce fait, les dépenses réelles sont similaires, voire moins chères en comparaison à un grand nombre d’autres endroits. L’achat d’une propriété en Suisse reste intéressant étant donné que ce marché est toujours attractif et que l’histoire a montré que le marché helvétique est l’un des marchés immobiliers les plus stables du monde. Les perspectives pour la Suisse en termes de prix de l’immobilier sont encourageantes.  Le franc suisse est fort car il est considéré comme une monnaie refuge et les investissements immobiliers dans le pays sont considérés par beaucoup comme étant un investissement sûr. De la même manière, les logements en location en Suisse sont très coûteux et certaines personnes qui ne sont pas pour du court terme basées en Suisse souhaitent louer à long terme. Il est important de comprendre pour ceux qui cherchent un accord fiscal que le calcul débutera sur la valeur locative de la maison que vous louerez ou posséderez. Si tel est votre cas, nous devrons en discuter lors de notre premier entretien.
Q. Est-il facile de trouver de belles maisons bien proportionnées, modernes, avec une belle cuisine et de grandes salles de bains?
R. Il est très difficile de répondre à cela étant donné que c’est très subjectif. En général, les habitations suisses sont plus petites que dans d’autres régions du monde!  Les maisons plus anciennes ont des pièces plus petites, de petites cuisines ainsi qu’une salle à manger séparée, ce qui ne correspond plus vraiment au style de vie des familles modernes. C’est une caractéristique de ces maisons anciennes qui peut être moins fonctionnelle; la porte d’entrée est très souvent sur le côté nord de la maison. Des maisons modernes peuvent être parfois insuffisamment ou mal finies pour un acheteur averti, ou bien encore mal situées. Bien sûr, il y a des propriétés merveilleuses, et il est de notre devoir de trouver le bien immobilier qui vous convient.  Si nous ne pouvons pas trouver exactement, nous avons cependant des liens étroits avec une organisation locale, qui développe le marché de propriétés extraordinaires de la région et peut travailler avec des architectes locaux pour réaliser quelque chose qui sera adapté à vos besoins personnels.
Q. Five and more facture des frais d’avance alors que d’autres agents ne le font pas. Quelle est la raison?
A. La première chose que nous devons souligner, c’est que ce montant est déductible lors d’un achat éventuel pour lequel five and more recevra une commission de vente directement du propriétaire ou de l’agent exclusif si ce n’est pas nous. Donc, au moment de l’achat de votre maison par l’intermédiaire de Five and more, vous n’aurez rien à payer de plus qu’en passant par un autre agent immobilier.
Cependant, comme nous allons vous fournir un service sur mesure en vous aidant de manière proactive sur tous les aspects de votre déménagement en Suisse tels que les écoles, les impôts et autres services qui vous permettront de trouver le lieu de résidence adapté, nous devons nous protéger contre les personnes qui bénéficieraient de tous ces conseils lors d’un premier entretien sans acheter leur maison via Five and more mais via une autre agence.
Si vous êtes un acheteur sérieux, nous pouvons vous offrir beaucoup plus qu’une agence immobilière. Et ceci sans aucun frais si vous passez par nous. Nous nous pencherons sur la pertinence de ce que vous souhaitez acheter et où vous souhaitez l’acheter. Nous travaillerons toujours à partir de l’éternel triangle concernant les impôts, les écoles et la maison et nous étudierons les moyens de transport de la maison à votre lieu de travail, dans quelles écoles vous pourriez inscrire vos enfants. Notre objectif n’est pas de vous vendre une maison uniquement, mais de vous mettre à disposition notre expertise et notre valeur ajoutée.
Q. Le processus d’achat est-il simple?
A. Dans la plupart des cas la transaction immobilière se fait facilement. Très souvent, nos clients ont peu de temps à disposition lors de leur visite en Suisse ce qui découle sur des séjours très intenses. Nous avons eu certains clients qui ont visité plusieurs maisons en quelques jours et sont allés signer l’acte de vente chez le notaire avant de repartir, le travail terminé ! Mais ce n’est pas la plus grande majorité. Il est souvent possible de mettre une option sur la maison pour quelques jours de réflexion et sans coût. En Suisse, le notaire agit pour le compte du vendeur et de l’acheteur. En général c’est l’acheteur qui choisit le notaire avec lequel il a envie de travailler. Nous pouvons vous recommander des notaires avec qui nous avons travaillé durant de nombreuses années. La plupart des notaires et en particulier ceux que nous pouvons vous recommander, vont vous accompagner dans toutes les démarches administratives et vous conseiller sur le financement ou sur d’autres sujets si cela leur semble inapproprié ou trop cher. Il est possible de signer une vente à terme avec un acompte de 10% du prix de vente non-remboursable avec un transfert de propriété différé dans le temps. Durant ce laps de temps, le notaire procédera à toutes les recherches et vérifications juridiques nécessaires sur la propriété y compris les servitudes qui peuvent grever le bien-fonds. Une servitude est un accord juridique conclu antérieurement par le propriétaire du bien.  Par exemple, il peut y avoir une servitude par rapport à la hauteur de la haie afin de ne pas entraver la vue d’un voisin.  Les acheteurs doivent également être conscients que si les Suisses ont la réputation d’être très précis, cela vient du fait que chaque commune a son propre règlement communal stipulant par exemple la hauteur des haies, les jours de tonte autorisés (en général dimanche, jour de repos !) et d’autres règles inhabituelles. Des communes peuvent être plus restrictives que d’autres. En général et si vous nous le demandez, nous pourrons vous donner des explications sur ces restrictions et établir un rapport détaillé, sur votre propriété et ses alentours ce qui peut vous être très utile, à peu de frais. Dans la plupart des cas les transactions immobilières se font facilement et sont très bien organisées en Suisse.
Q. J’ai besoin d’un prêt à long terme ou temporaire pour effectuer cet achat. Quelle est la marche à suivre?
R. C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles choisir Five and more est une bonne idée.  Nous avons d’excellentes relations avec de nombreux établissements bancaires cantonaux, internationaux ou avec des banques privées qui partagent le même sens du service que nous : personnalisé et à la mesure de vos besoins. Nous vous mettrons directement en contact avec eux.
Q. Est-ce normal d’avoir une expertise faite sur chaque bien immobilier en Suisse?
R. C’est en fait surprenant qu’il n’y en ait pas souvent. Les nouvelles constructions sont livrées avec une garantie de 2 ans fournies par le vendeur. En ce qui concerne les biens en revente, il n’y a aucune garantie. Il est plus prudent de se faire conseiller par un architecte ou de demander qu’une expertise soit faite par un expert immobilier dans le cas où aucune autre garantie n’est prévue. Nous pourrons nous occuper de cela si vous le souhaitez.
Q. Puis-je acheter une propriété en Suisse si ce n’est pas ma résidence principale?
R. Ça dépend! Dans la plupart des stations de ski, cela est possible, mais seulement dans les communes où il existe un quota. A Genève et au bord du lac ce n’est généralement pas possible, mais c’est le type de questions qui doivent être abordées lors de notre première réunion afin que nous puissions vous apporter les conseils appropriés.
Q. Quel est le coût réel de la vie en Suisse?
R. La Suisse est souvent perçue, à tort ou à raison, comme étant chère. Ce n’est pas nécessairement le cas par rapport  aux villes telles que New York, Londres et Paris et certainement pas par rapport à Moscou. Elle est également souvent considérée comme beaucoup moins chère qu’à Monte Carlo. Une grande partie du coût de la vie est semblable à celui du Royaume-Uni,  avec tout ce qui touche aux vêtements, biens de consommation, en revanche l’essence est beaucoup moins chère.  Un des plus gros coûts pour nombre de personnes est celui de la santé. La Suisse a un système obligatoire de soins qui est cher, mais généralement excellent! Le marché du travail est très bien protégé. De nombreux artisans et des compétences artisanales aujourd’hui disparus dans d’autres économies sont toujours disponibles ici, en Suisse.  Les voitures et certainement l’essence, sont beaucoup moins chères qu’ailleurs, en revanche les taxis sont, pour une raison inexpliquée très chers. D’une manière générale le coût de la vie est comparable à de nombreux autres endroits au monde. Nous avons un merveilleux style de vie, un climat agréable, du bon chocolat, et une vue imprenable!
Q. La sécurité règne-t-elle en Suisse?
R. En général, la Suisse est très sûre et c’est une des raisons qui attirent les gens qui veulent s’y établir.  Vous pouvez voir des petits enfants seuls aller à pied à l’école. Les homicides y sont très faibles. Un des principaux aspects attractifs de la vie en Suisse c’est un environnement sûr, ordonné et sécurisé.  La criminalité est malgré tout en augmentation, mais par rapport aux grands centres métropolitains elle reste toutefois faible. La société est respectueuse dans ce pays. Les piétons ont la priorité, le fait de dire bonjour et au revoir en entrant ou en sortant d’un magasin et d’un établissement public est normal_. Le mode de vie peut paraître plus lent, mais la plupart des gens s’adaptent très rapidement à cet état de fait et apprécie les vertus d’une société plus polie et civilisée.
Q. Est-il vrai que la Suisse est un pays ennuyeux?
R. Genève ne sera jamais New York ou Londres le samedi soir. D’autres prétendront que Verbier, c’est encore mieux! Tout dépend de votre statut et de votre style de vie.  La Suisse est un endroit idéal pour élever une famille et y vivre par la suite. Si vous avez 20 ans et que vous cherchez les lumières alors peut-être y a-t-il d’autres endroits où aller. Beaucoup de familles choisissent de construire leur vie familiale autour du ski le week-end en hiver ou pratiqueront la voile  ou le vélo en été, les possibilités sont infinies en plein air. Les sports les plus classiques sont abondants également. Le niveau de football est élevé, on peut aussi jouer au rugby, cricket, hockey sur glace, au tennis ainsi qu’au basketball. C’est aussi une région très riche au niveau culturel. Opéra, orchestre philharmonique et orchestres de chambre sont plus accessibles qu’à Paris ou à Londres. Il y a de nombreuses galeries dans toutes les villes, en particulier Genève et de nombreuses expositions temporaires de renommée mondiale. En été il y a trois grands festivals de rock ainsi que de jazz, notamment ceux de Montreux ou Nyon. De nombreux groupes de rock de renommée viennent en concert à Genève et il y a des compétitions de tennis et de golf de renommées internationales. Est-ce la rive gauche ou du West End de Londres? Non, ça n’a rien à voir, mais le style de vie est assez unique. Et rappelez-vous: Paris et Londres sont à seulement _une heure avec Easy Jet et Paris ou Milan à environ 3 heures de train.
Q. Apparemment la Suisse est très bureaucratique?
R. Le pays peut paraître bureaucratique pour les non-initiés aux pratiques locales.  Contrairement à leurs stéréotypes les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France sont des pays très bureaucratiques. La Russie peut être un champ de mines à vivre au niveau de la bureaucratie,  tant pour les indigènes et que pour les étrangers! La Suisse a ses propres règles et nous pouvons vous aider avec ces contraintes si vous le souhaitez.
Q. J’ai entendu dire que la Suisse peut être hostile aux étrangers et que l’intégration peut être difficile. Est-ce vrai?
R. Comme la plupart des lieux à forte densité étrangère, il y a d’ un côté les locaux et de l’autre une forte communauté d’expatriés résidents en Suisse romande. Parfois, ils se mélangent, mais vivent le plus souvent séparés. Il est fortement recommandé d’apprendre le français cela facilité l’accès immédiat à tous les aspects de la communauté, l’intégration passant d’abord par la communication. Dans les grandes stations de ski il y a que peu d’obstacles à une intégration rapide dans la communauté. Sur les rives du lac Léman, certaines communes enregistrent jusqu’à 40% d’étrangers inscrits comme résidents. Ces derniers travaillent principalement pour des ONG, sont dirigeants d’entreprise ou alors individus fortunés. La grande particularité est qu’ils ont tous tendance à se mélanger dans leur vie sociale. IL est tout à fait possible d’être à un repas ou à une fête avec un millionnaire et un travailleur humanitaire en congé venant d’un camp de réfugiés ! Les conversations peuvent être intéressantes…  Cependant, la plupart des familles aisées, qu’elles soient suisse ou étrangère ont plutôt tendance à être discrètes concernant leur fortune et, à cet égard, la société est assez différente de la Côte d’Azur, Monte Carlo ou encore les îles anglo-normandes. Une grande partie de cet aspect dépend de l’endroit où vous habitez. Genève ou Crans Montana sont des communes plus formelles et sont des régions riches de toute évidence, à l’inverse au bord du lac Léman et à Verbier les gens ont tendance à être plus discrets. La plupart des gens, de l’étranger, qui viennent s’installer ici ont des choses intéressantes à faire et à dire et beaucoup ont une expérience très riche.  Cela permet à un ensemble de communautés diversifiées de trouver facilement des personnes ayant la même manière de penser ou des centres d’intérêt similaires. Au début vous ne serez pas invités chez votre voisin suisse pour manger une fondue alors dans la communauté internationale vous serez accueillis plus rapidement. Montrez à votre voisin suisse que vous voulez vous intégrer et vous engager dans la vie locale et vos relations changeront immédiatement. Si vous n’êtes pas enclin à le faire il continuera à être poli, mais avec réserve.

Comments are closed.